16 mai 2008

Maison de paille semaine 1, à suivre...

En route pour une nouvelle aventure …
    ...la maison des 3 petits cochons ou…
…la construction d’un bâtiment bioclimatique en bottes de paille

Le centre d’écologie appliquée du château St Ferréol accueille Tom Rijven, maître d’œuvre spécialisé dans la construction en bottes de paille. Tom pilote un chantier participatif avec toute personne qui souhaite en apprendre un peu plus sur ce type d’habitat. Le principe de ce type de chantier est simple : contre le gîte et le couvert, les stagiaires, tous bénévoles, font un véritable apprentissage en construisant la maison sous la direction du maître d’œuvre.

Ce chantier est réalisé grâce au partenariat avec 3E Ecovital Drôme qui assure le financement des frais.

Le bâtiment est composé de 2 hexagones, conçus pour optimiser les matériaux (paille et bois) ; ils sont construits à partir d’une ossature en portique, qui permet l’utilisation des bottes de paille sur la surface totale du mur et de la toiture, sans interruption par une sablière. Les bottes de paille seront enduites avec de la terre issue d’un des champs autour de St Ferréol.

Le chantier a démarré avec 6 personnes le 13 mai pour installer le soubassement et préparer l’ossature bois qui « accueille » les bottes de paille.
.

Le soubassement : après évacuation de la terre végétale, le sol a été aplani, recouvert d’un film géotextile, puis de gravier. Dans un second temps, des pneus usagers ont été posés à chaque angle des hexagones, puis remplis de gravier de la Charce (terre caillouteuse argileuse qui se compacte très bien). Enfin des plateaux en bois aggloméré marine (résistant à l’humidité) ont été places sur les pneus pour accueillir les poutrelles en LI, faites en bois (planche de pin douglas de 27 mm d’épaisseur). Ces poutrelles sont le support de fixation des portiques en bois. Elles sont ancrées dans le sol au niveau de chaque pneu par une ancre de vigne (qui sert à ancrer les rangées de piquets et fil de fer sur lesquelles sont accrochés les ceps de vigne).

Ce système présente trois intérêts :

  • Très économe : pas de grosses fouilles, pas de béton, du bois courant et de faible dimension

  • Très isolant : entre le sol et le plancher flottant sera disposée de la pouzzolane, argile très isolante

  • Très sain : le caoutchouc ne conduit pas l’humidité è l’ensemble de la structure est  préservée de l’humidité qui monte du sol

terrassement

Posté par chatostf à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Maison de paille semaine 1, à suivre...

Nouveau commentaire